La Cuze Tentative de prospection et exploitation

Scroll this

Née des collines de Temniac et de Campagnac, la Cuze se gonfle aussi peu à peu de petites sources. Sur des milliers d’années ses eaux sculptent le doux relief et inventent notre paysage.
Le petit vallon traversé par le ruisseau a semblé si propice aux hommes qu’ils s’y sont installés pour leurs activités industrieuses. Moulins et tanneries ponctuent le cours d’eau progressivement recouvert par la ville naissante. La Cuze devient alors invisible, secrète, inaudible. Exploité, sali même, le ruisseau innerve la vieille cité. Souterrain, il sait pourtant devenir grondant et inquiétant lors des grosses pluies soudaines.
En aval de la civilisation, la Cuze regagne l’air libre. Entre moulins, peupleraies et même la station d’épuration, ses eaux devenues vitracoises serpentent jusqu’à la Dordogne. Benjamin Bondonneau

Projet réalisé en compagnie de Benjamin Bondonneau et Wilfried Deurre, les Cartographes du Son, pour les Journées européennes du patrimoine 2015, à Sarlat. Avec le soutien du service du patrimoine de la ville de Sarlat.

Le repérage de la Cuze c’est fait en compagnie de Francis Guichard.


Repérage
La Cuze – Sarlat > Vitrac – France
Juillet 2015

« Je suis presque sûr qu’il n’y a plus d’eau, c’est aussi pour ça que la grange est abandonnée »

Aujourd’hui la source la plus haute de la Cuze est presque à sec en été et les pompages illégaux assèchent la Cuze qui passe sous Sarlat. A la sortie de la ville, la station d’épuration lave le petit ruisseau des méfaits de l’activité humaine avant de le rendre à la nature.


Prospection nocturne
Photographies de nuit à la lampe électrique
La Cuze – Sarlat – France
Juillet 2015

« Le jour où il y aura un gros orage tout sera inondé »

Avant la ville, la Cuze passe sous un centre commercial. Dans Sarlat elle ne voit presque jamais le jour puis elle coule dans un sous-bois sombre jusqu’à la Dordogne. C’est un ruisseau caché, secret et son accès est souvent privé.


M’enfin c’est un moulin / Outil d’exploitation
Vidéo, 2 min 2 s
2015

« C’était notre seul jouet quand on était petit »

Fabrication d’un outil d’exploitation par Robert Raynaud, 85 ans. Cet outil servira à détecter des courants naturels susceptibles de faire tourner un moulin à eau aujourd’hui.


Tentative d’exploitation
Photographies et vidéos
Sarlat- France
Août 2015

« Avant, la Cuze avait la force de faire tourner 20 moulins »

Recherche de seuils existants, de cascades et de courants naturels susceptibles de faire tourner un moulin à eau aujourd’hui, avec Jacques Crouzel.


Mise en exploitation
Vidéoprojection sur un ancien moulin de la Cuze
Vitrac – France
Durée : 25 min, en boucle
2015

« C’était la seule source d’énergie à l’époque, les propriétaires étaient riches »

À l’époque des énergies douces et de la raréfaction de l’eau, création d’une installation vidéo tentant de faire à nouveau tourner un ancien moulin à eau. 
Projection depuis une 404 Peugeot (atelier mobile).La cuze-moulin-vitrac-installation-1920


Production
Vidéoprojection sur un moulin en bois
Durée : 25 min, en boucle
2015

Chapelle des pénitents bleus – Sarlat
par les Cartographes du Son et Olivier Crouzel

A l’occasion de « Sarlat, un patrimoine sous les étoiles » , les Cartographes du Son et Olivier Crouzel ont proposés une interprétation sonore et visuelle originale autour du ruisseau La Cuze. Benjamin Bondonneau et Wilfried Deurre, paysage sonore.

Merci à Françis Guichard pour ses bons mots, à Robert raynaud pour le moulin et au service patrimoine de la ville de Sarlat pour son aide.