Les gardiens Muséographie

« Mais voilà qu’un autre s’arrête, et porte son attention sur ceux qu’on ne doit pas voir. Dans l’espace des conventions sociales, artistiques et politiques, Olivier Crouzel, tout à coup, ne joue pas le jeu, et décide d’impliquer le corps surveillant. Parfois, il se fait repérer. Pourtant il sait rester discret. Armé d’un smartphone, il aurait pu ressembler à tout autre. Mais s’arrêter, observer l’observateur, le filmer, inverser la posture de surveillance, c’est tout à coup faire surgir la performance dissimulée dans le cadre. A New York, Barcelone, Paris, Londres… ce cadre qui se répète, uniforme, fait apparaître le rythme des mouvements qui se régulent et se standardisent. En juxtaposant les lieux, en les superposant, Olivier Crouzel révèle que nous sommes au « musée ». » Extrait Les gardiens

Emeline Dufrennoy
Critique d’art et commissaire d’exposition
Texte écrit dans le cadre du projet de recherche SET UP, initié et coproduit par le Réseau DDA et C-E-A.
Mars 2018

 


Les Gardiens / Cité internationale des arts
Paris – Exposition Set-Up
Organisée par l’Association française des commissaires d’exposition (C-E-A)
et le Réseau Document d’Artiste
Avril 2018


Gare de Canfran – Espagne
Octobre 2017

Gardiens du Musée Solomon R. Guggenheim, New-York.


Pont de Fayrac – France
Avril 2018

Gardien du Macba, Barcelone et de la Tate Modern, Londres.


Le Signal, Soulac-sur-mer
Avril 2018

Gardien du Palais de Tokyo, Paris.


Observatoire astronomique de Floirac – France
Mai 2018

Gardienne de la Tate Modern, Londres