Piscator Arcachon, Kep, Boca la caja

Installation vidéo
6 vidéos HD, 3′ à 10′, en boucle
David, Arcachon, France
So Phok, Kep, Cambodge
Poxi et Dedo, Boca la caja, Panama
Projet en cours

Collectionner les pêcheurs tant qu’il y a des poissons. Il paraît que dans 20 ans il n’y en aura plus. La surpêche, le tourisme de masse, la spéculation, la pollution…

David a raconté le diktat des quotats Européens, la criée qui règle le prix du poisson, les bateaux de plaisanciers qui empêchent de travailler l’été, des chalutiers espagnols qui raclent le fond de l’océan.

So phok a expliqué que lui et sa famille vont se faire exproprier. L’île sur laquelle ils habitent depuis toujours viens d’être vendu à des chinois pour y construire un resort. À cause de la spéculation immobilière liée au tourisme, ils ne pourront plus habiter au bord de la mer. De toute façon les chaluts vietnamiens prennent tout le poisson.

Poxi et Dédo ont parlé des égouts de Panama city qui se jettent dans la baie, des crevettiers colombiens qui raflent tout, du danger de croiser des supertankers et des narcos colombiens, des promoteurs immobiliers qui cherchent à remplacer le village par des immeubles vides, de l’autoroute construite entre l’océan et le port du village.

L’installation Piscator est projeté dans les ports, à l’heure du retour des pêcheurs, juste avant le lever du jour.