United Nations Divers lieux

Installation vidéo – Photographies
Divers lieux – Taille variable

Le conseil de sécurité des Nations unies envoie ses casques bleus pour maintenir ou rétablir la paix. Pour les populations civiles, les forces armées de l’ONU sont des alliées. Elles annoncent un possible retour à l’ordre. Au journal télévisé, le bleu des casques et les initiales UN apposées sur les blindés sont des signes rassurants. Mais il suffit que les soldats de la paix débarquent là où il n’y a aucun conflit pour que l’ambiance change et qu’ils se transforment en oiseaux de mauvais augure.

Projetées à l’échelle 1/1 sur les murs de lieux tranquilles, ces images de tanks et d’hommes en armes patrouillant dans des jeeps prennent une autre dimension, physique et symbolique. Ils ne sont plus des miniatures sur nos écrans mais les signes avant-coureurs d’une guerre dont on se croyait à l’abri. Il n’y a pourtant aucun risque. Ces images ne font que modifier visuellement des endroits qui retrouveront leur calme habituel après que le vidéoprojecteur sera éteint. De même que les vrais casques bleus disparaissent de nos écrans médiatiques si on le souhaite. Pourquoi ces images nous dérangent-elles alors ? Parce qu’elles nous rappellent que la paix est fragile ? que la violence couve sous l’apparente tranquillité des choses ? qu’on nous surveille ? Sans doute. Mais aussi que les images, contrairement à ce qu’on croit en coupant la télévision, ne sont pas sans danger pour notre sécurité quotidienne. SG

United Nation a gagné le prix de la nuit de l’instant à marseille en 2011 avec une intervention dans le quartier du Panier.

Nuit-de-l'instant
Prix de la Nuit de l’instant 2011 – Marseille

UN-tank-Asques-2 copie

UN-tank-Asques

UN-Treffieux-Tank-1

UN-6636

UN-6662

UN-6666

UN-7045

UN-7059

UN-7049

UN-tank-Galinat