Maritimes

scroll

> Français

Maritimes – et ses histoires – est un projet artistique au long cours mené par Olivier Crouzel et Sophie Poirier, dans le cadre d’une résidence commencée à Bassens, dans la zone portuaire et avant tout dans la Maison des marins, ce lieu où se croisent les marins en escale et des gens du port, des anciens, des bénévoles, des professionnels. La fascination aussi pour le paysage portuaire, le fleuve et ses flux, les voyages dont on se souvient, ceux dont on rêve… Où vont les marins, où vont les bateaux, où vont les histoires ?
Ce projet, fait de chapitres et de formes hybrides, commence par un prologue à la fabrique Pola avec On attend les voyages, va ensuite s’aventurer Vers le fleuve pendant L’été métropolitain, pour devenir encore autre chose, en extérieur, à la nuit tombée. Puis à partir de septembre 2022, pendant toute une année, le Container Maritimes, lieu-sculpture installé à Bassens s’activera, s’augmentera de vidéos, de projections, de créations littéraires et de lectures.

Agenda de Maritimes
On attend les voyages, 8 juillet au 24 juillet 2022, Fabrique Pola, Bordeaux
Vers le fleuve, Été métropolitain, 18 aout 2022, Port de Bègles
Vers le fleuve, Été métropolitain, 26 aout 2022, Refuge la nuit américaine, Bassens
Le container Maritimes, inauguration, 16 septembre 2022, Bassens

Site internet : histoiresmaritimes.art


On attend les voyages
Installation vidéo et littéraire, multicanal, 20 min.
Vidéos : Olivier Crouzel & Textes : Sophie Poirier

Cette installation est inspirée de la Garonne, depuis la zone portuaire de Bassens et la Fabrique Pola ; la Maison des marins à Bassens et conversations avec Guy Bardin son président bénévole ; traversées en ferry – Estuaire de la Gironde et Mékong au Cambodge ; une cage et deux perroquets dans un jardin à Saint-Georges de Didonne (une nuit à attendre le passage d’un cargo), un travelling entre Bassens et la presqu’île d’Ambès du porte-container Hanna (trajet Bassens – Le Havre) et d’un paquebot Seven Seas Splendor dans la nuit, de couchers de soleil depuis le Seamen’s club et d’images du karaoké apprécié des marins philippins en escale…

On attend les voyages, fabrique Pola